• Un jour, un poème (16/19)

    Voici le dernier poème rattaché à l'automne, la semaine prochaine. Le mois prochain, nous commencerons les poésies de l'hiver...

    Profitons des derniers soleils de ce poème, car pour nous, espérons-le, le soleil ne fait qu'arriver...

     

     

    Sous les derniers soleils

     

    Sous les derniers soleils de l'automne avancée,

    Dans les derniers rayons des plus pâles beaux jours

    Il est une douceur plus tendre à la pensée,

    Et belle encor d'effets et de riches retours.

     

    Dans le déclin aussi de la beauté qu'on aime,

    Dans ses yeux, dans ses traits et sur son sein pâli,

    Il est un dernier charme, une haleine suprême.

    Une blancheur de pampre, et comme un fruit d'oubli.

     

    C'est la rose mourante et toujours plus touffue !

    Plus désirée à l'oeil, la pêche qui va choir ;

    La prune qui se fend et sa chair entrevue,

    Ivresse de l'abeille à son butin du soir !

     

    Sainte-Beuve, Poésies complètes, 1863

    « N'oublier jamais de Michel BussiNe lâche pas ma main de Michel Bussi »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :