• Origine de Dan Brown

    He's back !

    Après les formidables Da Vinci Code et Inferno qui ont eu le privilège d'être revisités plus ou moins bien par le cinéma, Dan Brown nous plonge à nouveau dans une nouvelle énigme au coeur des religions et de la science. Une guerre interminable entre ces deux croyances sévit depuis deux millénaires. Il y a les vrais pratiquants, les pratiquants sceptiques, les athées, les scientifiques pure souche et ceux qui vacillent de l'un à l'autre en fonction du sujet de conversation. Et si ce roman permettait d'éclairer tout le monde définitivement ? S'il apportait des réponses dont on ne peut douter ?

     

    Origine de Dan BrownQuatrième de couverture : Robert Langdon, le célèbre professeur en symbiologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d'un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.

    La cérémonie s'annonce historique car Kirsch s'apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse stupéfiante aux questions fondamentales sur l'origine et le futur de l'humanité.

    Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d'être perdues à jamais. Contraint de quitter précipitamment Bilabo, Langdon s'envole pour Barcelone en compagnie d'Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d'un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de                                               Kirsch.

     

    Décidément, Langdon n'a pas de chance ! Où qu'il aille, on a besoin de ses services, de ses compétences... A nouveau, une dangereuse aventure va lui faire vivre un tourbillon d'actions, d'émotions, de déchiffrages d'indices, de poursuites tout cela bien évidemment dans un timing restreint parce que sinon ce serait moins stressant...

     

    Notre ami est doué, on le sait et c'est pour cela qu'on l'adore, entre autre. Mais ne s'attaque pas à la religion qui veut... Et les livres précédents nous ont suffisamment montrés les connaissances de Langdon à ce sujet mais aussi les relations tendues qu'il entretient avec l'Eglise catholique entre autre... Sauf qu'ici, il ne s'agit pas que de cette religion, mais de toutes... Les connues comme les moins connues... Autant vous dire qu'il n'est pas au bout de ses peines.

     

    Son ancien élève Kirsch est prêt à dévoiler les résultats de ses recherches, des réponses dont on ne peut douter, un énorme mystère est prêt à être résolu ce qui secouerait gravement les bases de toute religion. Jusqu'où les responsables religieux vont-ils laisser éclater le scandale ? Laisseront-ils Kirsch exposer le fruit de son travail ? Une partie ? La totalité ? Vont-ils tenter de le déformer ? De la contrecarrer ?

     

    Langdon sera divisé : prendra-t-il le risque d'entacher les fondements des religions pour soutenir son ancien élève ou décidera-t-il de calmer le jeu et d'éviter un chaos dans toutes les villes du monde ? Une telle révélation sera-t-elle préjudiciable à l'Humanité ou au contraire permettra-t-elle enfin de réunir tous les peuples du monde et d'en finir définitivement avec ces guerres de religion qui ne cessent de proliférer ?

     

    Dan Brown saura à nouveau vous tenir en haleine chers amis car bien évidemment les informations principales ne vous seront pas communiquer rapidement. Ben non ! Ce serait trop facile ! Alors vous allez comme moi, tourner les pages encore et encore pour connaître le secret. Et seulement là vous reprendrez votre souffle en symbiose avec Robert Langdon qui n'est pas au bout des ses peines une nouvelle fois. Croyez-moi vous allez courir avec lui, stresser autant que lui et ce n'est qu'à la fin que vous aurez le droit à un repos bien mérité avec des réponses que vous attendiez ou pas....

     

    Bon jogging au sein de notre histoire, de notre passé, un brin déformé certes mais jusqu'à quel point ? Seuls les plus grands historiens sauront trouver des coquilles plus ou moins grosses, quant à nous autres, on suivra Dan Brown et Robert Langdon là où ils veulent nous emmener et on en redemandera encore...

     

    Extrait :

    - J'ai ouï dire, professeur, qu'Edmond Kirsch est l'un de vos grands admirateurs, en particulier en ce qui concerne vos recherches sur l'intrication des traditions confessionnelles et l'évolution de leur iconographie à travers les arts. A bien des égards, c'est très similaire au champ de la théorie des jeux et des modèles prédictifs. Il s'agit d'analyser là aussi la croissance de divers systèmes et de prévoir leurs interactions futures.

    - Et évidemment, Edmond est un expert en la matière. On le surnomme même le Nostradamus des temps modernes.

    - C'est vrai. Et c'est un peu insultant, à mon avis.

    - Pourquoi donc ? s'étonna Langdon. Nostradamus est le devin le plus célèbre de tous les temps.

    - Certes, maos Nostradamus a écrit près d'un millier de quatrains, plus ou moins heureux, qui ont été interprétés et réinterprétés pendant quatre siècles par des superstitieux de tout poil qui y ont vu ce qu'ils voulaient y voir : la Seconde Guerre mondiale, la mort de Diana, l'attaque du World Trade Center. Cette comparaison est absurde ! Edmond a annoncé un petit nombre de prédictions, et toutes se sont réalisées à très court terme : le Cloud, les voitures sans chauffeur, les ordinateurs quantiques avec des processeurs constitués de cinq atomes. Non, professeur, on ne peut comparer Edmond Kirsch à Nostradamus.

    « Un jour, un poème (8/19)Un jour, un poème (9/19) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :